C'est ici que j'entrepose mes codes, mes répertoires, tout ce dont j'ai besoin.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Ariel D. Reeves

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Admin

Messages : 183
Date d'inscription : 21/02/2016

MessageSujet: Ariel D. Reeves   Dim 11 Sep - 17:40

Ariel Daryl Reeves

NOM. Reeves. PRENOM. Ariel Daryl. DATE DE NAISSANCE. Trente octobre mille neuf cent quatre-vingt-quatre. LIEU DE NAISSANCE. Silverdell, Caroline du Sud, États-Unis. ÂGE. Trente-et-un ans. STATUT CIVIL. Officiellement divorcé, officieusement célibataire volage. ORIENTATION SEXUELLE. Hétérosexuel. METIER. Pilote de course automobile Indy Car. EN VILLE DEPUIS. Toujours. QUARTIER Astoria Grove. CARACTERES. Charmeur, dévoué, drôle, immature, paresseux, irresponsable, dépendant, plein d’assurance, arrogant, ne se prend pas au sérieux, désordonné. GROUPE. Damaged by love.



#1. Je suis ce qu’on pourrait qualifier d’Adrenaline Junkie, c’est-à-dire que je recherche toujours les sensations fortes partout où je vais. Par conséquent, je ne dis jamais non à tout ce qui peut provoquer des sensations, comme les manèges, les glissades aquatiques, les sauts en parachute ou même de la trampoline. #2. Je ne m’en vante pas, mais j’habite toujours dans le sous-sol chez mes parents et c’est là que je reste quand je suis en ville. Enfin, sauf si je ramène une fille avec moi, je vais crasher l’appartement d’un de mes amis. #3. Puisque je commence à cumuler les bourses et contrats avec différents sponsors, j’accumule en parallèle une petite fortune personnelle. Par contre, je ne la dépense pas, pas trop en tout cas. Toutefois, pour une des rares fois dans ma vie, je me permets de m’acheter des trucs plus luxueux ou de qualité. Et bien sûr, je ne me gêne pas pour offrir de beaux cadeaux à ceux que j’aime, soit les membres de ma famille. #4. Je ne sais pas faire de lessive et je déteste le ménage. La seule tâche ménagère que j’aime faire un peu, c’est tondre la pelouse. #5. Je me fie un peu trop sur les autres pour gérer ma vie. Si jamais on me laissait seul à moi-même pendant une semaine, j’oublierais clairement plein de choses, plein de gens. Ce n’est pas une bonne chose et pourtant, je n’arrive pas à corriger cette mauvaise habitude. #6. Je ne vais nulle part sans mon téléphone. De toute façon, si je l’oublias ne serait-ce qu’une heure, j’aurais trop de messages à mon retour et ce serait impossible à gérer. #7. J’ai besoin de bruit pour m’endormir. Par conséquent, je m’endors bien souvent la télévision allumée. #8. Conduire sur une route normale m’angoisse aujourd’hui, parce que je trouve que tout le monde roule beaucoup trop lentement. #9. Je porte l’alliance de mon grand-père maternel sur une chaîne et je ne m’en sépare jamais. C’est mon porte-bonheur. #10. Je suis allergique au pollen. #11. Je ne bois que de l’alcool forte. Parfois du champagne lors des victoires. #12. Je fume occasionnellement, mais seulement lorsque je peux voler une cigarette. Je n’achète jamais un paquet pour moi.

#13. Je suis né et j’ai grandi à Silverdell. Ça a toujours été ma maison et ça le restera, qu’importe où je vais pour des raisons professionnelles. #14. La famille a toujours été une valeur importante pour moi, comme pour tous les membres qui la composent. Par conséquent, je suis proche de cette famille, de façon égale pour l’un et l’autre. Par contre, je ne peux pas nier que j’ai une proximité plus grande avec ma soeur jumelle Henley, mais je crois que c’est chose tout à fait normale. #15 Plus petit, quand on me demandait ce que je voudrais faire plus tard, je disais que je voulais être joueur de baseball. C’est un rêve qui aurait pu se réaliser si je n’avais pas été un véritable cancre à l’école. Jamais je n’ai réussi à garder mon attention bien longtemps en classe, me donnant ainsi de si mauvaises notes qu’à l’âge de quinze ans, on m’a renvoyé de l’équipe de l’école. #16. Sachant que mon avenir ne passerait pas par l’école traditionnelle, j'ai choisi d’aller suivre une formation professionnelle de mécanicien, sans savoir ce qui m’attendait au bout. Au bout du compte, j’ai eu la piqûre de l’automobile et j’ai commencé à être passionné de voitures. #17. Suite à ma formation, j’ai été embauché comme mécanicien dans un garage. Ce garage s’occupait de voitures régulières comme de voitures de courses amateurs. À un moment donné, on m’a invité à assister à une course. Quelques fois après, on m’a proposé de remplacer un pilote à la dernière minute, et c’est là que je me suis découvert une nouvelle passion pour la course. Apparemment, j’avais un talent naturel pour cela, et j’ai toujours aimé ce qui donnait des sensations, la vitesse en faisant clairement partie. #18. Suite à cette fameuse soirée, je n’ai jamais refusé une seule occasion de prendre part à une course. D’abord au niveau amateur, puis à des niveaux plus élevés, jusqu’au point où, il y a quatre ans, on m’a proposé de joindre une écurie IndyCar. C’est à ce moment que ma carrière de pilote professionnel a été lancée. Aujourd’hui, je ne suis pas un grand champion, mais je me tiens dans le top 10, me donnant ainsi un avenir plutôt prometteur. #19. Il y a deux ans de cela, ma meilleure amie avait de sérieux problèmes financiers. Puisque je commençais à avoir une somme confortable dans mon compte de banque, j’ai décidé de l’épouser pour l’aider à régler ses dettes et tout ce qui venait avec. Il y a maintenant un an que nous avons divorcé puisque tout allait mieux de son côté. Cela n’a jamais causé de tabou dans notre relation, si bien que nous plaisantons à ce sujet plus qu’autre chose, nous amusant à nous inventer des mariages bidons quand on nous le demande. #20. Il y a un mois de cela, lors de ma plus récente course, j’ai accroché un véhicule qui a voulu faire un dépassement trop serré sur ma droite. Le véhicule a ensuite complètement dévié de la piste pour frapper un mur. Le pilote a succombé à ses blessures à l’hôpital quelques jours après. #21. Je sais que cet accident n’est pas directement ma faute, mais je me sens coupable malgré tout. Enfin, je me sens suffisamment coupable pour revoir l’accident dans mes rêves et en avoir du mal à dormir. La seule solution que j’ai trouvée pour le moment pour m’en sortir, c’est de boire un verre, puis deux, puis trois, jusqu’à faire une nuit sans rêves. Je suis encore capable de contrôler ma consommation, mais la quantité devient toujours de plus en plus grande pour que j’oublie tout pendant la nuit. Malgré tout, je continue, parce que je préfère de loin me réveiller avec une gueule de bois plutôt que de me réveiller en sueur avec une mort sur la conscience. Pour le moment, personne ne le sait, pas même ma soeur jumelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mayiieatsomebeach.skyforum.net
 
Ariel D. Reeves
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ariel Evans ♣ Be my friend ! ... I don't have any ...
» Kimura Takuya (idole) [SMAP]
» 47 Ronin
» (ariel) - Les gars aiment les filles "petites" qui font 1m70. les filles "naturelles" qui font du 95C. les filles "avec des formes" qui pèsent 50kg..

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les tests de Mayiie :: Personnages inactifs-
Sauter vers: